mardi 12 juin 2012

Au Soudan, on construit des villes en forme d'animaux


Afin de changer l'image de leur pays, notamment pour les milliers de touristes arrivant par le ciel tout les ans, les autorités soudanaises ont eu la folle idée de réorganiser les principales villes du pays afin de leur donner des formes d'animaux et de fruits exotiques.

Selon les plan dévoilés en 2010, la capitale Juba serait déplacée quelques kilomètres plus au sud de l'actuelle ville pour lui donner une forme de rhinocéros. Le bureau du président de la province semi-autonome sera située au niveau de l’œil de l'animal. Autre ville concernée par ce projet, Wau, capitale de l'État du Bahr el-Ghazal occidental, adopterait la forme d'une girafe. Les seules informations concernant les plans d'urbanisation de la ville: la station d’épuration devrait se situer au niveau de la queue de la girafe. What else? Enfin Yambio, capitale de l'État de l'Équatoria-Occidental, représenterait un ananas. Toutes ces formes, qui n'ont pas été choisie au hasard, correspondent aux symboles figurant sur les drapeaux des différents États du sud Soudan. 

Il reste encore à savoir comment les autorités sud soudanaise comptent financer ces projets, estimés à plus de 10 milliards de dollars. Malgré les importantes réserves de pétroles de la région, les travaux s'étaleront sur plusieurs décennies et les habitants du Sud Soudan sont très pauvres. Selon les Nations Unies, plus de 90% des Sud Soudanais vivent avec moins d'un dollar par jour. Autrement dit, la ville n'est pas encore sortie de terre.

En jaune, la ville actuelle de Juba. En orange, le projet.
Néanmoins, ce genre de projet farfelu n'est pas nouveau. En Argentine une ville, Ciudad Evita a été aménagée de manière à ce que les contours de la ville représente le profil d'Evita Perón, la femme de l'ancien président Perón. En 1947, le président Juan Perón, désireux de prouver son amour, ordonne la construction d'une ville près de Buenos Aires, et lui donne le nom de sa femme, Ciudad Evita. Le cadeau n’étant pas encore assez beau pour sa belle, il demande alors à ce que les contours de la ville représentent le visage de sa femme. Aujourd'hui, Ciudad Evita est peuplée de 70 000 habitants et l'on peut toujours distinguer le visage de l'ancienne première dame d'argentine.

Et vous, vous connaissez d'autres villes?

Source:Gringostarr, BBCafrique 

1 commentaires:

  1. Il y a bien sûr Cuzco, la capitale Inca, qui a une forme de puma assis!

    RépondreSupprimer