samedi 10 décembre 2011

Comment la gomme gomme et l'effaceur efface?


Remontons quelques années en arrière et rappelons nous de ces équations qui nous exaspéraient tant lors de ces satanés cours de maths. Ma gomme était ma plus fidèle alliée dans ce combat quotidien où mes calculs n'étaient jamais assez correct pour mon prof. Aujourd'hui je voulais lui rendre hommage et expliquer comment elle m'a sortit de la panade plusieurs fois.


Vu d'une feuille de papier au microscope


Pour expliquer comment la gomme efface nos erreurs au crayon à papier, il faut d'abord comprendre comment le crayon laisse sa trace sur le papier. La feuille de papier est constituée de milliers de fibres végétales (de la cellulose) entremêlées entre elles. La finesse de ces fibres définit le grain du papier. Au microscope, on constate que le papier est une surface rugueuse.


Le crayon, quant à lui, est composé de graphite, c'est à dire de fines feuilles de carbone empilées les unes sur les autres Lorsqu'on écrit, la mine de graphite perd des minuscules morceaux, qui restent accrocher, dans les mailles du papier. Ces particules, de 2 à 10 millièmes de millimètre, (soit plus fin qu'un cheveu) restent accrochées dans les fibres de cellulose. A plus grande échelle, ces petits morceaux de graphite prisonniers constituent un trait ou un dessin.


Lorsque l'on gomme, on s'acharne sur la feuille en écartant les fibres de papier. Les particules de graphite sont alors "libérées". De plus, le caoutchouc, qui constitue nos gommes, a tendance à attirer les particules de carbone, qui vont se coller à la gomme. Enfin, le caoutchouc est très abrasif. Il va donc arracher une fine partie de la surface de papier, incluant les particules de graphite, emprisonnées entre les mailles.

La gomme ne ressort pas indemne de ce combat contre le papier. Elle aussi y laisse des plumes, et abandonne dans la bataille des petites pelures. Les gommes bleues, destinées à effacer l'encre, sont plus abrasives et ont surtout pour effet d'arracher la couche supérieure de la feuille de papier. Les traits de feutre pénètre dans l'épaisseur de la feuille et ne peut dons pas s'effacer sans faire un trou dans la feuille.



Et l'effaceur dans tout ça? Il est composé d'un produit chimique qui dénature l'encre et la rend incolore. Votre grosse faute d'orthographe est toujours sur le papier mais est devenue invisible. Elle pourra revenir quelques temps plus tard sous la forme d'une grosse tache jaune. Le feutre, situé à l'extrémité de l'effaceur, a besoin d'une concentration de produit plus importante. Elle ne subit donc pas de réaction chimique, et permet de réécrire par dessus.




Source:linternaute

1 commentaires: